Economie de chauffage et de climatisation

gestion-energie

En abaissant votre chauffage d'un degré, vous réalisez déjà une économie d'énergie de 6 %. Il est donc important de régler très précisément votre thermostat. Celui-ci vous permet également de réduire la température pendant votre absence la journée ou lorsque vous dormez (abaissez la température de votre habitation à 15°C entre 22 heures et 6 heures par exemple): vous réduisez votre consommation d'énergie sans réellement diminuer votre confort. Et bien sûr, mettez le thermostat sur la position minimum lorsque vous vous absentez quelques jours. Une toute petite variation de votre thermostat peut contribuer à préserver l'environnement.

En fermant vos rideaux et volets le soir, vous évitez des déperditions importantes de chaleur. Coupez votre appareil de chauffage lorsque vous ouvrez une fenêtre pour aérer une pièce. Cinq minutes suffisent pour renouveler le volume d'air du local. En remplaçant un ancien thermostat par un modèle électronique, vous économiserez 5 à 6 % d'énergie.

Températures recommandées pour chaque pièce de l'habitat

economies chauffage

Une étude sur les habitudes de chauffage des français a été menée par le site Quelleenergie.com qui en a dégagé par la suite une infographie.
D’après cette étude menée sur 234 152 particuliers, le chauffage coûte en moyenne 1665€ par an aux français.
Cette facture est plus ou moins élevée en fonction du type  de chauffage utilisé. Ainsi pour les personnes utilisant le fioul comme énergie pour se chauffer, la facture sera la plus salée car c’est le combustible le plus onéreux et celui qui a connu la plus grande augmentation depuis 2002 contrairement au marché du bois qui est de loin l’énergie la plus économique.

Le type de chauffage
En termes de chauffage principal, l’électricité est l’énergie la plus utilisée pour le chauffage des français qui sont 32% à opter pour cette dernière. Vient ensuite le fioul avec 29% des français, le Gaz à 25%, le bois à 10% puis le 4% restant utilisent d’autres ressources.
Lorsque l’on parle de chauffage d’appoint, la tendance est clairement penchée du côté du chauffage au bois qui est utilisé par 68% des français.

Les factures liées au chauffage
Comme nous l’avons dit précédemment, le fioul est l’énergie la plus cher avec une facture d’en moyenne 2076 € par an. Ensuite vient l’électricité à 1564 € en moyenne par an puis le gaz à 1458 € en moyenne par an.
Le champion de l’économie est le bois énergie, ressources indétrônables du point de vue économique. Le chauffage au bois coûte en moyenne 734 € par an presque trois fois moins que le fioul.

Réduire ses factures
Afin de réduire vos factures liées au chauffage, il est recommandé d’adapter les températures de chauffe. L’étude réalisée par le site Quelleenergie révèle que 38% des français se chauffent à 20°C alors qu’il est conseillé de maintenir une température de 19°C dans son logement. Toujours d’après le site Quelleenergie, baisser sa température d’un degré réduit la facture de chauffage de 7%.
Autre moyen pour préserver la chaleur et réduire la facture liée au chauffage : l’isolation. Investir sur des travaux d’isolation de votre logement vous permettrait d’avoir moins de déperdition d’énergie ce qui vous fait utiliser moins d’énergie… ce qui a pour conséquence une baisse de votre facture.

Peut-on utiliser la climatisation et faire des économies d'énergie ?

Intuitivement, la climatisation est l'ennemi des économies d'énergie. Mais en analysant la situation de manière plus profonde, l'opposition n'est pas si évidente. Notre article s'inspire du catalogue de Climshop, le leader de la vente de climatisation en ligne. Nous avons analysé les caractéristiques des produits pour tenter d'apporter une réponse, avec en particulier les produits suivants :

Les produits de climatisation sur Climshop

 

En définitive, il apparait que les nouveaux équipements de climatisation sont beaucoup plus performants que les anciens modèles. Ainsi un renouvellement occasionne nécessairement des économies d'énergie. Par ailleurs, ces équipements assurent d'autres bénéfices, comme le traitement de l'air, qu'il est nécessaire de prendre en compte pour la performance globale. Ainsi il n'est plus nécessaire d'ouvrir les fenêtres et de laisser passer le froid ou le chaud selon la saison. Même s'il est évident que l'usage de tous types d'appareils électriques doit être limité au strict minimum, l'amélioration des fonctionnalités de ces derniers en vue d'un confort thermique supérieur leur confère des atouts certains.

Bien sûr il faut respecter les conseils de base : ne pas surdimensionner les équipements, utiliser des régulateurs et des systèmes de veille, et d'une manière générale, évite tout gaspillage d'énergie inutile.

© 2006-2009 economiesdenergie.fr - Tous droits réservés - Contact