Dispositif de la prime énergie : exemples de la cogénération

gestion-energie

Prime énergie cogénération

L'nstallation d’une chaudière individuelle de type micro-cogénération à moteur Stirling est éligible à la prime énergie cogénération, c'est-à-dire que vous pouvez revendre les certificats d'économie d'énergie réalisés grâce au remplacement de votre chaudière.

La chaudière à micro-cogénération assure la totalité des besoins de chauffage du logement et éventuellement une partie de ceux de la production d'eau sanitaire. Sa particularité est de produire simultanément de l’électricité.

Conditions d'éligibilité

Selon les données fournies par le site certificats-economie-energie.net, les conditions d'éligibilité sont les suivantes :

- la puissance thermique du module principal doit être comprise entre 4 et 8 kW

– la puissance électrique du module principal doit est comprise entre 0,5 et 1,5 kW.

Note : il existe également des primes énergie cogénération pour les chaudières cogénération pour copropriétés, pour les entreprises et pour les collectivités.

Quelles aides et primes energies pour les travaux de chauffage ?

La recrudescence de la crise financière et l’augmentation excessive de la consommation énergétique amènent les ménages français à trouver des astuces pour sortir du bourbier. L’État qui se sent interpeller propose des solutions sous la forme d’aide appelée primes énergies. En quoi consistent ces primes énergies et combien faut-il débourser pour en bénéficier ?

demander la prime énergie

L’engagement de l’État pour venir en aide au ménage

La nécessité de la réduction de la production et de la consommation énergétique n’est plus à démontrer compte tenu des dangers qu’elle apporte. Il est question, à présent, pour chaque ménage de passer à l’acte : modifier ou changer les équipements de chauffage et de tous les matériels qui contribuent à la production excessive de la chaleur. Pour y parvenir, il faut, au préalable, penser à évaluer les besoins pour avoir une idée exacte sur le budget des travaux de réaménagement. Si vous avez décidé de vous engager, sachiez que vous devrez disposer d’un budget compris entre 1000 € et 10 000 €. Il ne faut donc pas vous décourager pour autant sur les coûts élevés des prestations nécessaires. L’État a prévu une aide (CEE) de prime chauffage pour ceux qui décident de tenter l’aventure sur l'installation de leur nouveau système de chauffage. L’État reverse aux prestataires des travaux de réaménagement et d’installation 35 % des frais qui vous sont remboursés à la suite de vos dépenses. Si, malgré ces informations, vous voulez aller plus loin dans l’évaluation de vos besoins, ce lien vous donnera tous les détails sur la prime chauffage. Il vous sera aussi possible d’y évaluer les coûts de vos travaux avec la simulation credit travaux. Le comparateur prime energie qui est proposé vous permet de faire le bon choix entre les fournisseurs disponibles sur le net et qui proposent leurs prestations.

Comment accéder à ces primes énergies ?

Chaque ménage français doit savoir qu’il existe des conditions bien précises qu’il faudra remplir pour avoir accès à cette prime economie energie. Il faut savoir que la prime chauffage ne s’adresse pas seulement aux propriétaires. Sont aussi concernés les professionnels et les locataires qui occupent un logement. Si vous faites partie de ces catégories de personnes, quatre conditions sont alors à remplir pour en bénéficier : — Le logement doit être ancien ; — Les travaux doivent être réalisés par un artisan RGE ; — Les matériels achetés doivent respecter des normes selon le coefficient d’efficacité énergétique ; — Le dossier de demande de prime travaux déposés au plus tôt dix mois après la fin des travaux. Pour tenir tous ces paris, il est recommandé à tous ceux qui ont choisi de s’engager dans la réalisation de ces travaux de bien choisir leur prestataire.

 

© 2006-2009 economies d energie. fr - Tous droits réservés - Contact