Idées reçues sur le réchauffement de la planète

gestion-energie

« L'effet de serre, c'est néfaste  »
Non ! c'est grâce à lui que la planète est vivable : vapeur d'eau, dioxyde de carbone et autres gaz composent l'atmosphère protectrice qui entoure la Terre comme la vitre d'une serre et permet de réguler la température et les effets du soleil. Le problème, c'est quand la vitre s'encrasse (que l'atmosphère retient plus de gaz à effets de serre que prévu) : trop de rayons infrarouges restent dans le confinement planétaire et réchauffent l'ensemble, au lieu de sortir de la « véranda ».

• « Ce sont les éruptions volcaniques qui réchauffent le plus la Terre »
Il est maintenant prouvé que l'éruption du Mont Pinatubo en 1991 a contribué au refroidissement général, tout comme l'émission d'aérosols soufrés lors de la combustion de gaz et de pétrole. Mais ces derniers ont fait l'objet de strictes réglementations, car ils sont dangereux pour notre santé…

• « Moins polluer, ça coûte cher »
Tout dépend si l'on considère les coûts globaux ou les coûts privés… Le marché des permis négociables est évalué à environ 30 milliards de dollars (à financer par les entreprises et les États), mais les dégâts des tempêtes coûtent déjà 50  milliards aux États-Unis chaque année (contre 0,65 dans les années soixante), sans compter les grands feux qui ont ravagé l'ouest américain cet été, ni les cyclones qui sévissent au large de la Floride. L'enjeu est donc : payer consciemment quelques écotaxes tout en continuant à polluer, ce qui coûte, en fait, plus cher à long terme, sauf que ce n'est évalué qu'après coup…

• « Replanter des forêts pour combattre l'effet de serre »

Une question d’écologie revient souvent au goût du jour : le fait de planter des forêts pourrait-il résoudre le problème du réchauffement de la planète ? Il faut savoir que les forêts, une fois adultes, n’absorbent plus autant de carbone que lors de leur croissance. Leur action bénéfique sur le carbone est par ailleurs compensée par le fait que les forêts les plus sombres, telles celles de conifères, absorbent la chaleur solaire et ainsi participent au réchauffement de la planète.

© 2006-2009 economies d energie. fr - Tous droits réservés - Contact